Floreffe (Namur)
Tél.: 081 84 05 96
Contactez-nous!
Tout pour le bien-être de votre équidé !

Les méfaits du ferrage pour votre animal

Les méfaits du ferrage en Belgique sont encore méconnus. Mais le cheval « pieds nus » est un principe qui date de la Grèce Antique et qui a fait ses preuves. Dans le respect du rythme de votre cheval, je vous propose de prendre soin de ses sabots pour un parage naturel. Celui-ci stimule l’usure naturelle des sabots, préservant et améliorant ainsi le bien-être de votre cheval.

Les méfaits du ferrage

Poser un fer sous les pieds de votre animal peut entrainer de multiples conséquences déplorables :

  • la paroi est abîmée par les clous plantés à répétition et donc se dessèche et perd de son élasticité ;
  • le métabolisme interne du pied diminue à cause d’une baisse de la température due au fait que le pied n’est presque plus vascularisé ;
  • la circulation sanguine se fait moins bien dans le pied, avec toutes les conséquences négatives que cela engendre. Par exemple, un surmenage du cœur puisque les pieds ne peuvent plus assurer leur fonction de pompe ;
  • un resserrement et une déformation progressive du pied, qui provoque des douleurs, une modification des allures, etc. ;
  • les fers provoquent des problèmes articulaires, musculaires et d’ossification ;
  • la troisième phalange et les cartilages latéraux se déforment ;
  • les vibrations causées par les fers abîment le podophylle (comparaison avec les syndromes chez les personnes travaillant avec des marteaux-piqueurs) car les chocs sont moins amortis ;
  • le fer entraine des problèmes musculaires et tendineux dû au fait qu’il change la façon dont le poids est porté et modifie la bascule du pied ;
  • il provoque des fissures, seimes et décollement de paroi (et donc possibilité, par exemple, de fourmilière) qui seront invisibles puisque le fer les cache ;
  • les fers accroissent la surcharge sur les ligaments ;
  • risques de blessures, de déferrage au pré, en pleine randonnée, etc. Commence alors le calvaire du « comment rentrer avec un cheval dans cet état ? » et « la course au maréchal-ferrant disponible commence ! » ;
  • les fers entrainent des frais d’entretien plus élevés, de nombreuses maladies, ce qui induit des frais vétérinaires, d’osthéopathe, etc. à répétition ;
  • avec les fers survient un « vieillissement précoce » et donc le cheval est « remplacé » plus rapidement.

La solution naturelle

Choisissez le parage naturel ! Les fers sont déconseillés pour les chevaux. Tous les maréchaux-ferrants et vétérinaires honnêtes vous le diront ! Ils ont appris à donner du mal pour un soi-disant bien, afin de masquer les soucis visibles.

Essayez de marcher avec une lame d’acier comme semelle, fixée directement sur votre structure osseuse ! Vous vous rendrez vite compte de l’inconfort imposé aux chevaux ferrés.

La ferrure des chevaux est tellement ancrée dans les esprits que les cavaliers font de grands yeux lorsque vous dites que votre cheval est pieds nus et se porte à merveille, qu’il peut tout faire, de la randonnée à la compétition de haut niveau.

Attendez-vous à des remarques négatives, voire décourageantes de la part des personnes de votre entourage, non-initiées aux pieds nus ! Mais tenez-bon ! C’est la santé de votre cheval avant tout…

Des questions ?

Quelles que soient vos interrogations, je suis disponible pour y répondre et vous éclairer quant au parage naturel du cheval. Passionnée, je mets toutes mes compétences au service du bien-être de votre animal. Contactez-moi par mail ou par téléphone pour prendre rendez-vous. Je me déplace en Belgique, dans le Hainaut et en province de Namur, voire plus loin si nécessaire.